samedi 27 janvier 2018

Comment avoir le courage de changer de vie ?




Lorsqu'on s'éveille et qu'on retrouve jour après jour un peu plus la personne que nous sommes vraiment, que nous cheminons vers un état d'être de plus en plus paisible, nous sommes très souvent amenés à changer de vie.
Nos vibrations (ce que nous émettons au travers de nos pensées, paroles, actions) sont en telle transformation que nous surprenons à ne plus pouvoir voir certaines personnes, à éviter des appels téléphoniques, à avoir besoin de solitude et de silence de manière plus régulière, voir à changer de vie, de métier, de déménager, de complètement modifier notre vie. Il est important de savoir que tout cela est normal d'un point de vue de l'âme. Même si depuis notre enfance, nous avons pu entendre que nous étions une personne "instable", "trop sensible", aujourd'hui nous mettons des mots sur tout ce que nous avons toujours pu ressentir. Chaque jour, nous mettons davantage en lumière tout ce que nous avons pu vivre, et nous pressentons de plus plus intuitivement ce qui nous "attends" même si souvent les doutes prennent le dessus.
La phase que nous traversons est déterminante, et importante, au fond de nous, nous le savons. Nous sentons que nous sommes doucement amenés à ressortir de "notre cocon" dans lequel on s'était mis le temps nécessaire. Et nous ressentons l'appel d'un "changement" dans notre vie. En effet, vu que nous avons changé intérieurement, nous serons amenés à changer notre monde extérieur (donc notre réalité physique).



Depuis que je suis toute jeune, j'ai eu l'habitude de changer de vie plusieurs fois, il m'est rarement arrivée de rester plus d'un an au même endroit. Les gens autour de moi me disaient souvent que j'étais étrange, ou instable. En réalité, je suis vite lassée de la routine, et des habitudes qui se répètent sans cesse (ce qui clairement me rend comme "fanée" de l'intérieur). Aussi, je n'avais pas la compréhension, l'équilibre intérieur, et les réponses que j'ai à ce jour. J'ai donc passé plusieurs années à vivre de logement en logement, de ville en ville, de pays en pays aussi, ce qui a bien sûr été un chemin initiatique de guérison et de libération très profond pour mon âme, et j'ai pu ainsi apprendre l'indépendance, le courage, ainsi que l'adaptation. A ce jour, mon âme a besoin de plus de stabilité, de solitude et d'introspection profonde. J'ai souvent cru être "anormale", et je ne comprenais pas comment les autres faisaient pour vivre la même vie pendant 5, 10 voir 20 ans sans une seule fois changer leurs habitudes. J'ai à ce jour compris, que je suis une âme libre, et que j'ai besoin d'être en constant apprentissage afin de me sentir "vivante". Ces dix dernières années ont été très riches et très intenses en apprentissages. Je n'ai jamais été aussi près de celle que je suis vraiment qu'à ce jour. Je rentre dans une toute nouvelle phase, dans un tout nouveau cycle de ma vie. J'ai "passé" une grande étape, et maintenant je sens très profondément qu'une "page nouvelle s'écrit", je dirais même plus c'est un "nouveau livre" qui est sur le point de s'écrire.




Si vous ne savez pas quel chemin prendre,
Demandez, 
Et sachez écouter les réponses...



Il est primordial dans cette phase de transformer de l'intérieur de s'écouter, car les besoins de l'âme sont différents selon chaque personne, il n'y a donc pas de chemin "type" à suivre. 
Nous seront certainement amenés à traverser des phases très difficiles, car aucun changement n'est facile dans la réalité de notre vie physique, nous avons d'ailleurs en général très peur du changement et de l'inconnu. Mais nous devons plus que tout apprendre à écouter les signes que notre corps nous envoie, et ce que notre coeur a à nous dire. Nous aurons souvent des symptômes physiques qui peuvent être le simple du message du corps qui dit : "Maintenant, il est temps !"
Les vibrations étant tellement "fortes" et "intensifiées" (avec les transformations et les libérations), que notre vibration se met à rejeter des personnes/lieux, et cela est encore une fois retranscris par le corps qui s'exprime (maux de tête, douleurs au ventre, problèmes cutanés,...).




Pour donner un exemple, vous vous éveillez, donc d'un point de vue de l'âme, vous montez des marches sur l'escalier (je donne une image), mais si vous continuez de vouloir rester en bas à vouloir tendre la main, récupérer ceux qui tombe, à les tirer avec vous, à "trop" donner de votre énergie pour ceux qui restent en bas, vous allez vous aussi y rester, voir même descendre encore plus bas. Pourquoi ? Tout simplement parce qu'à un moment donné, votre lumière a besoin de remonter les marches, et de rejoindre ceux qui sont en haut pour pourvoir briller encore plus fort. Si vous rester là où vous êtes, vous allez stagnez, pire encore vous risquez de perdre complètement votre lumière intérieure
Ce n'est pas égoïste de vouloir se "préserver", loin de là, au contraire, c'est une marque de respect de soi, et donc d'autrui (car lorsqu'on s'aime et on se respecte, on peut faire de même avec l'autre). Le chemin est de lâcher l'ancien pour créer le nouveau, lâcher ce/ceux à quoi vous restez accrochés, pour pouvoir vous élevez plus "haut". 





Devenir à nouveau qui nous sommes,
Demande de savoir écouter chaque signe,
Décrocher chaque opportunité,
Ouvrir la porte de l'inconnu,
Avancer sereinement,
Vers un chemin incertain.




Malheureusement, nous sommes très nombreux à savoir depuis bien des années que notre vie ne correspond plus à la personne que nous sommes devenus et à notre état d'être actuelle, mais nous avons souvent recours à nous mentir à nous-même, tant le changement fait peur. Nous sommes souvent plein de peurs qui sont inconscientes : la peur de la pauvreté, la peur de l'échec, la peur du changement, la peur de l'inconnu,...




A ce jour, nous ne pouvons plus fermés les yeux sur ce qui est réellement bénéfique, car il en va de notre énergie vitale. Et cette énergie, nous en avons besoin plus que jamais, car de grandes choses nous attendent. Et même si nous avons le coeur rempli d'amour, que nous avons envie d'aider tous ceux qui souffrent autour de nous, nous devons apprendre à d'abord nous donner à nous-même. C'est seulement après avoir acquis une grande stabilité, une grande vitalité, et un parfait alignement de soi que nous seront plus apte à aider autrui. Mais cela n'est pas pour tout de suite, notre plus grande tâche à ce jour est d'oeuvrer en nous-même, de continuer à travailler sur nos failles, nos blessures, notre confiance en nous, notre force intérieure, notre paix intérieure, et ainsi faire grandir chaque jour un peu plus la flamme immense qui brille en nous.
Je ne dis pas par là de refuser d'aider les autres, loin de là, je dis simplement qu'il est important d'apprendre à mettre des limites et d'écouter les signes du corps. Si une personne nous appelle et qu'elle a besoin de parler de ses problèmes, et que vous êtes déjà "en manque d'énergie", ayez le courage de lui dire non. Vous ne pouvez pas donner ce que vous n'avez pas dans le moment présent. C'est quelque chose qui peut paraître inconcevable selon les croyances que nous avons, mais nous devons avoir le courage de nous affirmer et de nous écouter. Nous ne sommes pas responsable de la manière dont la personne réagira et ce qu'elle pensera de nous. Nous sommes responsable de notre énergie et de la manière dont nous l'honorons en la respectant à chaque souffle de vie.



Nous devons apprendre à nous positionner,
A fixer des limites saines,
A protéger nos énergies,
Et surtout à les élever.



Apprendre à s'élever soi-même, va automatiquement aider les autres à s'élever. Même si cela demande parfois du temps, et de l'énergie. Nous devons maintenant plus que jamais apprendre à emprunter le chemin seul(e) et avoir le courage de suivre nos intuitions, de nous mettre en action, pour ainsi vivre la vie qui nous correspond, et qui est en accord avec les besoins de notre âme. Nous devons plus que jamais établir nos priorités, et savoir les mettre en pratique afin de prioriser les besoins de notre âme, et ainsi notre bien-être, et ainsi faire passer notre évolution personnelle et spirituelle avant tout le reste, et cela sans aucune culpabilité.





Avec amour, Crystal.

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Très beau texte. Tu me manque. J’espere Te voir bientôt. Camille