vendredi 4 août 2017

Les symptômes du changement vibratoire





Lorsque nous nous éveillons à notre véritable nature, et donc que nous changeons de taux vibratoire, on se transforme de l'intérieur, on ne peut plus vivre la vie que nous vivions avant, on ne peut plus fréquenter les gens que nous fréquentions, les endroits que nous aimions, vivre la vie comme nous la vivions.

Une profonde tristesse envahit notre cœur, une profonde nostalgie, sans en comprendre tout de suite le sens. C'est en réalité notre ancien "nous" qui s'en va, qui laisse place à notre "nouveau" nous, cette nouvelle personne qui n'à rien a voir avec l'ancienne. 
Cette nouvelle personne pleine de rêves, de projets, d'ambitions. 

C'est une période très difficile lorsqu'on change de "taux vibratoire". Notre taux vibratoire est notre énergie, ce que nous émettons, étant donné que tout dans l'Univers est fait d'énergie. Il y a en effet 99,99% d'énergie dans l'Univers, le reste est de la matière.

Quand nous changeons de taux vibratoire, nous vibrons plus "haut". Cela ne veut en aucun cas dire que nous sommes " meilleurs" que les autres, plus "compétents", cela veut simplement dire que nous avons changé de champ de conscience.

Nous en venons à avoir besoin de solitude, pour nous retrouver avec nous-même, à faire le silence en nous, ce qui peut être perçu comme une folie dans un monde si bruyant comme le nôtre. Dans un monde où rien ne s'arrête, où tout va à une vitesse considérable, nous donnerons notre temps différemment, car nous aurons pris conscience que le temps est précieux. On le donnera à un environnement, à des personnes, à des événements, adapté à notre vibration actuelle.



Nous avançons chaque jour,
Sans prendre le temps de lever les yeux au ciel,
Sans nous rendre compte de la beauté de la vie,
Sans écouter le souffle du vent,
Nous préférons user notre temps dans un monde virtuel (télévision, séries, cinéma, jeux vidéo,...) et faux,
Qui nous montre une guerre banalisée, une femme sexuée et dénuée d'empathie, des musulmans tueurs, une boucherie animale continue, ...
Mais que voulons-nous faire ? C'est la vie...
Nous ne sommes pas responsables, ce sont les autres...
Sauf que dénier, c'est consentir,
Sauf que fuir, c'est laisser les choses être,
Sauf que le silence, c'est continuer d'entretenir ce monde fou.

User notre temps pour un travail que nous n'aimons pas,
Un conjoint qui nous énerve,
Des amis qui ne savent même pas qui nous sommes,
À exercer des activités dénuées de sens, sans conscience, sans joie, sans vie,
À nous convaincre que la vie se résume à cela,
Alors qu'au fond de nous,
Nous savons très bien
Que la vérité est ailleurs,
Bien loin de tout ce qu'on nous a appris,
Mais être seul(e) et différent(e),
Être soi-même,
Être qui nous sommes,
 Est bien trop dur
Dans ce monde fait de moutons.


Le pas vers la conscience est solitaire. Beaucoup qui l'on traversé le savent, ceux qui l'ont vécu le comprennent. Les gens autour de vous, vous diront sûrement "tu es entré(e) dans une secte ? " ou alors " tu as changé, je ne te reconnais plus", "tu es sûr(e) que tout va bien chez toi ?". D'où l'importance de se couper de ce que les autres pensent, de se couper de leurs regards. Le seul regard qui doit compter est le vôtre.





Les symptômes du changement vibratoire :



1. Être connecté(e) à son cœur

Le seul cœur que vous devez écouter, c'est le vôtre, la seule personne dont vous devez être à l'écoute, c'est vous-même. 
Est-ce que je me sens heureuse dans ce choix ? Suis-je en accord avec moi-même dans cette situation ?

Il m'arrive de rencontrer des personnes qui adorent les animaux, qui les aiment inconditionnellement. Pourtant, malgré cela, elles ne sont pas végétariennes. C'était d'ailleurs mon cas avant. Je n'avais jamais fait le rapprochement avant de l'avoir vécu. Mais avec le recul, et mon changement alimentaire, je réalise que malgré mon amour pour les animaux, quand j'en mangeais, j'étais "déconnectée" de mon cœur.

C'est le cas pour beaucoup d'humains, qui sans le savoir sont complètement déconnectés. Être connecté à son cœur ne veut en aucun dire que nous sommes naïfs, que nous disons "oui, amen" à tout, que nous sommes complètement passifs.
Bien au contraire, cela veut dire d'être dans l'amour inconditionnel, pour soi d'abord, et ensuite pour les autres. Mais d'abord avec SOI, avec son ÊTRE. Cela se traduit par le fait d'être à l'écoute de ce que nous ressentons, d'agir en fonction de SOI avant toute chose.

Vivre en fonction de son CŒUR donne la place à un cœur plein d'amour, un cœur prêt à donner, prêt à recevoir. Nous devenons une personne remplie d'AMOUR, remplie de GRATITUDE pour la vie, les humains, le monde animal et végétal.






2. Être connecté(e) à son intuition


L'intuition est en chacun de nous, nous la portons tous en nous. Certains individus l'ont développé plus que d'autres, selon leur parcours de vie ainsi que leur sensibilité de base. Si l'on est hypersensible, on est davantage dans le cerveau "droit", notre intuition est donc plus ou moins développée.
Lorsqu'on monte en vibrations, lorsqu'on change de taux vibratoire, qu'on s'éveille, notre intuition grandit. Nous en venons à ne vivre qu'à travers elle. C'est le moteur de notre vie, notre souffle de respiration, notre GPS intérieur.




3. Être connecté(e) à son enfant intérieur

Lorsqu'on évolue, lorsqu'on travaille sur son monde intérieur, et qu'on monte en vibration, on se reconnecte à l'enfant que nous étions étant petit. Cet enfant léger, heureux, qui passe son temps à rêver, qui passe son temps à être émerveillé.
Devenus adultes, nous devenons bien souvent des individus aigris, coupés de notre souffle de vie, coupés de nos rêves, coupés de ce sentiment de faire un avec le tout. Nous perdons notre connexion à la vie, notre connexion à nous-même. Nous baignons très souvent dans la frustration, dans la douleur de nos émotions non guéries, dans la colère contre nous-même d'avoir toute notre vie mené une existence qui ne nous correspondait pas.



L'enfant, lui, a les yeux scintillants,
Les bras grands ouverts,
Et le cœur chaud.





4. Être en quête de la vérité

Lorsqu'on "s'éveille", nous sommes en quête de vérité sur ce monde. Nous aurons à subir les dires des autres qui nous diront "arrête de chercher", "pourquoi te poser tant de questions ?", ou alors à nous dire de taire nos propos négatifs. Pourtant, au fond de nous, même si les vérités que nous allons apprendre vont nous faire mal, vont nous faire plonger dans la tristesse, dans la colère, nous avons envie de savoir, nous avons envie de comprendre, nous avons besoin de connaître LA VÉRITÉ.
Une fois que nous avons dépassé la majorité de notre ego, c'est-à-dire que nous nous sommes détachés de la majorité de nos émotions perturbatrices, de nos fausses croyances, de nos besoins de possessions, de réussite professionnelle, selon nos propres désirs, en toute individualité, nous savons que nous sommes connectés à quelque chose de bien plus grand.

Nous ne pouvons passer une journée sans avoir appris quelque chose de nouveau, sans avoir eu au moins une prise de conscience. Et la finalité dans tout cela ne concernera jamais notre seule personne, mais dans un but plus grand de pouvoir aider l'humanité d'une manière quelconque que ce soit. Nous faisons partie d'un grand puzzle, et notre rôle est de reprendre notre place.

Nous en viendrons à boycotter toutes ces activités "vides" de sens, toutes ces conversations superficielles. Nous ne chercherons que l'authenticité, le vrai, le profond.
Voilà pourquoi nous allons préférer lire un livre ou aller à une conférence plutôt que de faire une soirée entre amis. Nous aurons soif de connaissances, nous aurons soif de comprendre, de savoir, de connaître.




5. Chercher le sens de sa vie

Lorsqu'on s'éveille, qu'on est en chemin vers soi-même, on est en quête du sens de sa vie. On a pris conscience que le sens de sa vie est bien éloigné de tout ce qu'on nous a fait croire depuis notre naissance.




Nous grandissons en pensant que la vie se résume à boire, manger, dormir, s'amuser, étudier, travailler, se reproduire, acheter, vieillir, mourir,
Nous grandissons à nous convaincre que la vérité est là,
Parce que nous poser des questions
Serait bien trop compliqué et difficile,
Nous avançons en sachant que parfois, nous perdons notre temps,
À vivre une vie vide de sens,
À vivre une vie vide de bonheur,
À vivre une vie vide de conscience.






6. Cheminer vers la conscience

Lorsque nous évoluons intérieurement, et donc spirituellement parlant, nous avançons doucement vers la conscience. Nous décidons par exemple de ne plus manger de viande, nous décidons de ne plus porter de matière animale, de réduire, voire supprimer la consommation de produits laitiers, de changer d'alimentation voir même de 
jeûner sur certaines périodes (en fonction de notre ressenti intérieur), de stopper nos études (car elles ne sont plus en accord avec qui nous sommes), de changer de travail (voire de ne plus travailler), de prendre des distances avec bon nombre de personnes, de ne plus avoir de voiture, de consommer moins, d'acheter des produits plus écologiques et respectueux de l'environnement...

C'est un chamboulement de toute la vie qui se présente à nous, dans lequel, lorsqu'on commence, on ne peut plus s'arrêter... Parfois, nous aimerions faire marche arrière, dans des moments de doutes (parce qu'il y en a), nous voulons redevenir comme avant. Nous avons eu tellement de belles prises de conscience, même si cela est dur, on se sent tellement plus en PAIX, plus en JOIE, plus heureu(x)se depuis que nous avons fait tous ces choix, que nous n'avons qu'une seule envie, qu'un seul feu qui nous anime, c'est de continuer.




Cheminer vers la conscience me procure tant de BONHEUR,
Que je ne voudrais pas revenir en arrière,
Je me sens tellement plus en PAIX,
Je n'ai qu'une seule envie, c'est de continuer,
Continuer d'incarner le changement que je veux voir dans le monde,
Continuer de changer ma conscience,
Par chaque geste, chaque pensée, chaque parole,
Par la personne que je suis,
Par ma vibration,
Par mon changement vibratoire, 
Je contribue à changer ce MONDE.




7. Modifications physiques

Lorsqu'on monte en vibrations, nous faisons l'objet de diverses transformations physiques. Nous pouvons avoir de très fortes migraines, nous sentir très fatigués (sans savoir d'où cette fatigue provient), ressentir une très grande sensibilité, avoir des fourmillements dans tout notre corps. Tous ces ressentis sont normaux, et font partie du processus de transformation intérieure.

Je conseille de prendre soin de soi pendant cette période, en étant à l'écoute de ce que notre corps a besoin. Il est important de se reposer même si nous avons bien des choses à faire. Il est aussi important de prendre le temps de manger en fonction de ses besoins. La plupart des gens auront envie d'une alimentation principalement végétale et vont se couper du sucre, du gluten et des aliments transformés. L'élément eau est important, donc de boire beaucoup d'eau, prendre des douches, des bains, se baigner dans une piscine ou un lac est très bénéfique. 
Aussi, il est important d'avoir le courage de s'écouter, nous allons certainement ressentir l'appel de ne plus travailler, de ne "plus rien faire" d'un point de vue sociétal, mais c'est une phase normale, le changement vibratoire est parfois tellement puissant que mener une double vie peut nous épuiser, voire même nous rendre gravement malade si nous ne ralentissons pas.




8. Discernement vibratoire

Quand on monte en vibrations, on est de plus en plus apte à discerner le "vrai" du "faux". Je m'explique : dans notre monde, nous faisons l'objet d'une confusion sans fin. Il suffit que par exemple, on se penche sur le sujet de l'alimentation, pour que nous soyons confus, nous ne savons pas vraiment ce qui est juste et ce qui ne l'est pas. C'est le cas pour la politique, pour les médias, pour toutes les informations qui circulent dans le monde. Nous sommes sans arrêt dans cette forme de confusion où l'on ne sait plus quelle est la vérité, quelle personne est vraie, qui nous souffle LE VRAI.

Cette confusion extérieure entraîne une confusion intérieure qui est difficile à gérer. Nous ne savons parfois plus qui nous sommes vraiment, un mélange de notre ancien nous avec la personne que nous sommes, ajouté aux masques que nous portons depuis très longtemps pour plaire aux autres. 
Nous vivons dans une perpétuelle confusion, guerre intérieure que nous allons apprendre à harmoniser grâce à la conscience.

Nous allons apprendre à discerner si le sourire qui se cache derrière cette personne est vrai, authentique, ou si au contraire cette personne est hypocrite. Nous allons ressentir au fond de nous, qui nous sommes vraiment, et nous éloigner des facettes de notre personnalité qui ont été crées par notre ego.

Nous allons pouvoir discerner l'énergie (positive ou négative) de chaque personne, événement, situation. C'est de cette manière que nous allons pouvoir sortir de notre naïveté, qui a certainement refait surface si nous nous sommes reconnectés à notre enfant intérieur.




Nous allons percevoir la noirceur derrière la fausse lumière,
La lumière derrière la fausse noirceur,
Nous allons voir où est le VRAI, l'AUTHENTIQUE, le JUSTE, le RÉEL. 






9. Service aux autres

En processus d'éveil, de transformation intérieure, de changement vibratoire, nous aspirons à ÊTRE au service des autres. Cela ne veut pas dire "se sacrifier", qui est une fausse croyance incorporée dans notre inconscient collectif. 

Nous avons conscience que pour pouvoir aider les autres, il faut avoir acquis une certaine stabilité intérieure, un certain alignement, un certain bien-être. Seulement avec de l'amour pour soi-même, et assez confiance en soi, nous pouvons nous mettre au service des autres.

Nous avons ouvert notre cœur, notre conscience et notre esprit, nous n'avons alors qu'une seule envie, c'est de le partager autour de nous. Partager cet amour que nous ressentons, partager ce soleil qui brille en nous et qui grandit un peu plus à chaque instant.





Changer de taux vibratoire est un processus difficile, qui peut demander du temps. L'important est d'accepter cette transformation, de se faire confiance, et de persévérer sur notre chemin. 
Nous pouvons nous sentir très seul(e) dans ce cheminement, par peur du regard et du jugement des autres, on peut être amené à ne pas en parler autour de soi. Si vous lisez ceci, vous comprendrez que vous n'êtes pas la seule personne dans ce cas, que tout ce que vous ressentez est réel, que vous n'êtes pas fou/folle.

Vous êtes en route vers un chemin plus beau, plus grand, plus lumineux que tous ceux que vous avez eu jusqu'ici. Vous êtes en route, comme bien d'autres, vers une nouvelle personne, qui amènera une nouvelle humanité.

Ayez foi en vous, ayez foi en la vie, car si vous en êtes là à ce jour, ce chemin ne fait que commencer, ce chemin tumultueux qui s'entame pour vous, vous promet une destination qui dépasse toutes vos attentes, qui dépasse tout ce dont vous avez espéré jusqu'ici.



Avec amour, Christelle.