mercredi 24 mai 2017

Redevenir soi




Nous entrons actuellement dans UN NOUVEAU MONDE, cela a d'ailleurs été prouvé scientifiquement par Winfried Otto Schumann, vous pouvez lire cette information en cliquant ici
Nous sommes en plein changement, en pleine transformation intérieure. Beaucoup sont déjà en route vers leur CHEMIN D'ÉVEIL SPIRITUEL. Nous allons vers une nouvelle humanité plus consciente, plus respectueuse des lois divines qui régissent ce monde, et vers la reconnexion, la redécouverte de notre réelle nature.

Je crois que c'est bien l'une des choses que nous avons actuellement le plus de mal, être SOI-même, qu'est-ce que cela veut dire ? 

Comment est-ce possible dans un monde où nous sommes formatés, éduqués, conditionnés, dès notre naissance à être dans des cases, à tous avoir le même enseignement à l'école, à suivre « le même chemin »?

Chemin qui est d'ailleurs plus ou moins tout tracé, mais variable d'un individu à l'autre selon notre éducation, le pays où nous allons grandir, l'époque, la culture, l'environnement dans lequel nous allons grandir.

Nous grandissons en faisant comme tout le monde fait, nous devenons comme les autres deviennent, nous choisissons comme les autres choisissent. Nous suivons un enseignement dès notre enfance qui nous coupera de notre ÂME, étant basé dans le « mental », principalement dans le cerveau gauche qui est le côté analytique, le côté logique, le côté scientifique.
Ce qui est bien sur utile pour notre évolution, le problème n'est pas là. Le problème est que dés notre enfance, nous sommes coupés du côté droit de notre cerveau, donc du côté artistique, relié à notre spiritualité, à notre INTUITION, à notre partie créatrice. Et pire encore, depuis notre enfance, nous sommes coupés de notre ÂME, de notre partie divine, de notre MONDE INTÉRIEUR.

Chaque personne fonctionne différemment, et selon son expérience de vie, gardera cette « connexion » à son être, à qui elle est vraiment. Mais dans la majorité du temps, elle en viendra à être totalement coupée de cette partie du cerveau, coupée de cette connexion avec son âme, coupée de son intuition. L'apprentissage, l'éducation, le monde du travail, n'étant actuellement pas du tout adapté.




Si nous avions dès notre naissance, gardé notre connexion à notre ÂME et donc à celle de l'UNIVERS,
Plus personne ne voudrait subir un travail qu'il n'aime pas,
Plus personne n'accepterait de se lever pour faire quelque chose qu'il n'aime pas,
Plus personne ne laisserait ses enfants aller à l'école suivre les enseignements actuels,
Plus personne ne pourrait continuer de vivre comme il le fait aujourd'hui,
Tout le monde changerait de vie dès demain,
Car chaque être humain deviendrait conscient de sa vie, de QUI IL EST vraiment,
De son pouvoir créateur, de sa divinité, de son potentiel,
Mais ça aussi, il n'y croit pas.
A force qu'on lui a répété à quel point l'être humain était la pire des espèces sur cette Terre,
A force qu'on lui inculque qu'il ne valait rien, qu'il n'était capable de rien,
A force qu'on l'utilise, qu'on le souille, qu'on le salisse, qu'on use son âme,
Pour en faire une marionnette, un vulgaire pion, une vulgaire serpière,
Pour continuer de nourrir un monde,
Qui lui promet plus de santé, plus d'argent, plus de bonheur, plus de qualité de vie,
Alors que depuis le début de sa vie,
On lui a volé sa VIE, SON ÂME, SA DIVINITÉ, SA LIBERTÉ, ou plutôt il l'a laissé faire parce qu'il ne sait pas,
Il ne sait plus à quel point il est merveilleux, lumineux, il l'a oublié.
Mais aujourd'hui, il est temps,
Aujourd’hui, il va se rappeler.



C'est pour cette raison que beaucoup d'enfants sont en échec scolaire, beaucoup d'enfants sont dépressifs dès le plus jeune âge, et qu'ils font des crises d'adolescence. Nous vivons dans un mode d'éducation basé sur le contrôle de la personne, sur le formatage du mental, mais aussi de l'ÂME. 
Beaucoup de parents font l'erreur de penser que ce schéma scolaire est bénéfique pour leur enfant, beaucoup de parents obligent leur enfant à "réussir" au point de les punir, et ainsi accroître leur degré de dégoût, mais aussi le repli sur eux-mêmes, surtout s'ils sont HYPERSENSIBLES.

Après l'école vient le monde du travail. Un monde qui est régi par l'argent. L'argent n'étant pas un problème en soi, puisque c'est une énergie, qui est "positive" si elle est utilisée à des fins "positives", c'est-à-dire qui est en accord avec les valeurs divines : le respect, la bienveillance, l'amour...
Certains trouvent un métier dans lequel ils se sentent en PAIX, en HARMONIE, puisqu’ils se rapproche de leurs valeurs, et cela est tout à fait respectable. Cependant, un métier est encore une fois "formaté" par notre société. Ce n'est en aucun cas quelque chose que l'on a nous-même créée, dont nous avons eu la LIBERTÉ de créer, mais quelque chose que nous avons accepté, parfois à défaut afin de subvenir à nos besoins, et aussi ceux de notre famille. Un métier que nous avons accepté, parce que nous ne nous connaissons pas assez pour savoir quel chemin nous pourrions emprunter. Une vie que nous subissons parce qu'au fond de nous nous avons bien trop peur, et que cette angoisse de changer est tellement grande, que nous préférons fuir, et nous convaincre que "c'est bien ainsi".

Une étude à la télévision disait que 70 % des gens sur Terre aiment leur travail. Je crois que ce chiffre m'a bien fait rire, et m'a confortée dans ce que je ressens, qu'ils racontent vraiment ce qu'ils veulent, qu'ils nous prennent vraiment pour des idiots.



Je veux bien entendre que des personnes aiment leur travail, heureusement. En effet, si notre travail est en alignement avec notre âme, et surtout que nous le faisons dans une démarche où nous sommes dans le cœur, cela peut apporter de bonnes vibrations. Il y a actuellement beaucoup d'êtres « évolués » (cela ne veut pas dire qu'ils sont mieux que les autres, mais spirituellement plus évolués, avec une haute vibration) qui sont dans des endroits ayant besoin de « montées vibratoires ». Lors d'un attentat par exemple, le choc traumatique du pays (émotion de peur des habitants, ainsi que les mémoires enregistrées sur le lieu) va entraîner une sorte de « baisse » du champ vibratoire du lieu. 

Beaucoup d'êtres ont actuellement pour mission de venir « soigner », remonter « le taux vibratoire », aider à guérir cette planète. Il y a également des êtres spirituellement évoluées ou "lumineux" dans les hôpitaux, dans les prisons, dans les asiles, dans les écoles, dans divers lieux ayant besoin de "LUMIÈRE". 
Ces personnes n'ont souvent pas conscience de cela, ils savent qu'ils sont "différents", ils sentent en eux qu'ils ont certains "dons", certaines "capacités", mais souvent l'ont gardé pour eux par peur qu'on les juge. Ces personnes sont cependant très puissantes, car elles œuvrent directement dans la société qui vibre actuellement très "bas", leur rôle étant de remonter le taux vibratoire des lieux. Ils sont souvent : soignants, enseignants, assistants (sociale, maternelle), tout ce qui concerne l'aide directe et indirecte à autrui.

Cependant, toutes ces belles âmes qui œuvrent dans la société seront certainement amenées à œuvrer seul(e) dans un futur proche. Elles ont souvent une blessure d'abandon très forte, ainsi qu'une sensation "d'être une sorte de sauveur" (ce qui n'est pas faux, puisqu'elles se sont incarnés afin de venir aider à la transformation de cette planète). Elles seront amenés à suivre tôt ou tard la voie de leur ÂME, et à emprunter le chemin de leur mission sur Terre, ce qui leur demandera beaucoup de COURAGE. 




Combien de personnes connaissez-vous autour de vous qui sont heureuses dans ce qu'elles font ? Vous, vous sentez-vous heureux(se) dans ce que vous faites ? Ressentez-vous une paix intérieure ? Ressentez-vous la joie couler en vous ?


Je ne parle pas là de joie superficielle, je parle de celle provenant de votre cœur, une joie que vous ne pouvez décrire, tant cet état d'être dépasse tout ce que vous avez pu imaginer jusque-là.

Actuellement, beaucoup de personnes ne se connaissent pas assez, elles ne savent pas ce qui au fond d'elles, les rend vraiment heureuses, elles ne savent pas QUI ELLES SONT. Comment peut-on vivre une vie sans savoir qui nous sommes ? Comment peut-on suivre un chemin alors que les autres l'on créée en avance ?

J'ai toujours eu un problème avec ça, depuis mon plus jeune âge, je ne me voyais dans aucune étude, aucun métier, aucun chemin « prédéfini », je ne comprenais pas comment les autres faisaient pour savoir.
J'ai essayé de me convaincre que je voulais devenir infirmière, puisque ma plus grande ambition a toujours été d'aider les autres. J'ai d'ailleurs entamé mes études, qui n'ont duré que quelques mois, car je me suis rendue compte que ce n'était plus en alignement avec celle que je suis devenue.
J'ai redécouvert le système scolaire, et à ce moment, j'ai compris pourquoi pendant tant d'années, je devenais "malade" à l'idée d'aller à l'école. J'ai compris à ce jour pourquoi j'étais une jeune ado rebelle, qui ne voulait rien savoir de ce qu'on lui enseignait.

C'est une prise de conscience énorme que j'ai eue. J'ai compris à ce moment, que même des études étant censées être dans le but d’exercer un métier d'aide à la personne, de soins, d'accompagnement, étaient elles-même corrompues par le système.





Un cours de nutrition qui proclame l'apport en viande dans mon corps pour de bonnes protéines, soit disant...
Un cours de pharmacologie stipulant que les médicaments ont plus d'effets secondaires que d'effets thérapeutiques ...
Un cours de philosophie où l'on me dit que les Hommes sont supérieurs aux Animaux...
Mon stage où je vois ces belles âmes infirmières se donner corps et âme pour les malades mais épuisées parce que leurs conditions de travail sont inhumaines...
Ces patients paraissant en bonne santé, mais ayant 10 médicaments pour un repas, qui payent des fortunes pour un morceau de pain dans l'assiette et une douche mensuelle ...
Des médicaments qui sont testés sur les animaux,
Alors que je suis contre la maltraitance, l’utilisation des animaux,
Et je suis censée exercer ce métier qui va à l'inverse de QUI JE SUIS ?
Pourquoi ? Pour faire plaisir à ma famille ?
Pour prouver aux autres que je suis capable ?
Pour avoir la sécurité de l'emploi ?
Pour gagner ma vie ?
Pour alimenter mon Ego ?





Et là, je prends une claque, je pense l'une des plus grosses de ma vie, et je me dis qu'il y a vraiment un problème.
Je décide donc de tout arrêter, de quitter ma formation, parce qu'au fond de mon CŒUR, je ne peux continuer d'adhérer à cela, je ne peux être d'accord, car cela va en dehors de mes valeurs, de ma conscience, de mon âme, de tout respect à la VIE, de toute forme de connexion aux LOIS DIVINES qui régissent ce monde.




CE JOUR-LÀ, JE ME LIBÈRE !
CE JOUR-LÀ, J'APPRENDS À VIVRE !!!



Si j'avais continué cette formation, je serais devenue malade, je le pense très sincèrement. Et à ce jour, je ne regrette à aucun moment le choix que j'ai fait.
Je ne dis pas que tout est "NOIR" dans le système actuel, mais il est régi par la noirceur.

J'ai à ce moment eu l'une des plus grandes prises de conscience de ma vie, l'une des plus grandes tristesses de ma vie, parce que j'ai pris conscience que nous baignons dans l'illusion totale, que nous vivons dans l'inconscience totale, coupés de notre ÂME.


En effet, si nous étions connectés à notre ÂME, nous serions conscients des LOIS UNIVERSELLES qui régissent ce monde. Nous serions conscients de ce nous ressentons au fond de nous-même, nous pourrions mettre des mots dessus.
Mais nous avons perdu cette connexion divine, voilà pourquoi nous sommes « malheureux », « fatigués », « lassés », que nous pouvons avoir beaucoup de douleurs dans le CORPS en ce moment. Nous nous sentons éteints, vides, « sans-VIE ».
L'Humanité a volontairement été coupée de son ÂME, parce qu'elle a été vouée à servir les grands qui dirigent ce monde, et qui ont le pouvoir sur celui-ci.
Mais aujourd'hui, nous allons retrouver cette connexion, nous allons nous reconnecter à notre partie divine, à nos centres énergétiques, à notre cerveau droit, à notre 3ème œil.
Cette connexion à vous-même vous redonnera le chemin à suivre, le vôtre, pas celui que les autres ont choisi pour vous.

C'est une réelle découverte de Soi qui va s'opérer, celle de qui vous êtes vraiment, celle de votre ÊTRE interne. Et cela au travers de plusieurs étapes...





1. Le sentiment d'être perdu(e)


À ce jour, nous nous sentons perdus, nous nageons dans la confusion, nous nageons dans un océan où l'on n'aperçoit pas l'autre rive, mais nous avons envie de quitter celle derrière nous, car même si l'on veut s'accrocher à notre rive, celle de notre métier actuel, celle de nos études actuelles, celle de notre vie actuelle, au fond de notre CŒUR, nous savons que tout cela n'a plus sa raison d'être, que nous devons nager vers l'autre rive, que nous devons emprunter la première marche sans en voir l'escalier.
Pendant toutes ces années où nous avons nagé dans cet océan, où nous avons grandi, été formatés, où nous avons vécu une vie où nous voulions nous convaincre que nous étions heureux, où nous voulions porter ce masque devant nous, où nous avons continuer de faire comme les autres, où nous avons toujours dit "OUI", par peur de dire non, peur que les autres nous rejettent, peur qu'on soit abandonné, peur du désamour d'autrui, n'ayant pas conscience de notre LUMIÈRE intérieure, nous nous sommes noyés, nous avons grandi dans les apparences, dans les "faux-semblant".

Nous sommes dans une phase de remise en question très profonde, de profond chamboulement intérieur, et de redécouverte de notre SOI. Voilà pourquoi beaucoup peuvent ressentir une profonde tristesse, une profonde colère, voire avoir de très graves problèmes de santé s'ils ne sont pas à l'écoute des besoin de leur âme.
Nous nous reconnectons doucement à notre réelle nature divine, nous nous reconnectons à notre conscience, celle que nous avons laissée de côté depuis notre venue, mais qui existe, qui est là, en nous.





2. L'envie de sortir de l'illusion

Quand on se reconnecte à son Soi profond, à sa véritable nature, on souhaite plus que jamais sortir de l'illusion. J'entends par illusion, celle que nous vivons dans la vie quotidienne.




Nous vivons dans l'illusion que l'Humanité est évoluée,
Nous vivons dans l'illusion que nos 5 semaines de vacances font de nous des individus "LIBRES",
Nous vivons dans l'illusion que nous sommes heureux,
Nous vivons dans l'illusion de croire que ce qu'on nous dit à la télévision, dans les journaux, est la vérité,
Nous vivons dans l'illusion que nous ne sommes pas responsables de nos "malheurs", de nos "problèmes, de notre "malchance" ainsi que de la noirceur de ce MONDE,
Nous vivons dans l'illusion que c'est normal de tuer, d'utiliser, de maltraiter, de saccager le monde animal et végétal,
Nous vivons sans prendre conscience que de rester dans l'illusion et ne pas vouloir voir la vérité,
C'est continuer d'alimenter un monde qu'au fond de nous ne voulons pas,
Nous vivons dans l'illusion permanente que le changement viendra de l'extérieur...




Se reconnecter à sa véritable nature est un processus pouvant être difficile, nous nous sentons très seul(e), nous avons souvent l'impression de devenir fou/folle. Et les autres, vous le font sentir également, d'où l'importance de se couper du regard des autres, d'apprendre à s'écouter et surtout de développer sa CONFIANCE EN SOI.
C'est un processus très douloureux, puisque nous n'allons plus voir les choses du même œil, nous n'allons plus pouvoir faire les choses comme nous les faisions, nous n'allons plus pouvoir fréquenter les gens que nous fréquentions.
Nous n'aurons qu'une seule occupation, c'est d'apprendre à chaque instant à nous reconnecter encore un peu plus à nous, d'apprendre à savoir qui nous sommes, à nous connaitre, à aller dans la profondeur de notre ÊTRE. 
Beaucoup de prises de conscience se feront, autant sur nos schémas de pensées, nos peurs, mais aussi nos "fausses" croyances qui souvent nous ont écarté de nous-même, de notre nature, de notre but sur Terre et donc de toute vie, de toute lumière intérieure puisque toute notre vie, nous avons fait pour et en fonction du MONDE EXTÉRIEUR, en oubliant notre MONDE INTÉRIEUR. 

Aussi, nous allons rechercher la vérité, la vérité sur ce MONDE. Nous aurons soif de connaitre la vérité sur ce MONDE. En ouvrant les yeux, en déployant le voile, en étant en phase d'éveil spirituel, et en ayant appris à VIVRE EN SOCIÉTÉ EN ETANT EN EVEIL SPIRITUEL, nous ressentirons le besoin de SAVOIR, de comprendre.
Cette phase peut être dure, puisque nous nous rendons compte que le monde qu'on nous fait croire qu'il est, est en réalité une illusion totale. Que depuis notre naissance, nous sommes utilisés comme de vulgaires "machines", et que nous sommes bien plus grands que tout ce qu'on nous a appris.
Cependant, le fait de savoir la vérité et de la chercher nous emmène vers une LIBÉRATION intérieure. Nous avons l'impression de relâcher un poids en nous, de comprendre pourquoi depuis toujours, nous avons eu ces ressentis, sans pouvoir mettre des mots dessus.





3. Un besoin de solitude


La solitude est vue comme quelque chose de négatif dans notre société, comme si cela était mal d'aimer passer du temps avec soi. Comme si par peur de nous-même, nous avions besoin d'être avec les autres. On en vient à fuir la solitude, et même à en devenir malade.
C'est une croyance erronée. Bien au contraire, la solitude est bénéfique... Surtout pour les hypersensibles qui ont un grand besoin de se ressourcer, de s'évader, de réalisation artistique.
La solitude permet entre autre de se connaître, de prendre le temps de se recharger en ÉNERGIE, de se réaliser, de faire le point sur sa vie, de prendre soin de notre être tout simplement.

Lorsqu'on se reconnecte à notre véritable nature, on a besoin de solitude, on le sent à l'intérieur de nous. On en vient à couper son téléphone, ne plus aller sur les réseaux sociaux, à annuler des rendez-vous, à avoir besoin de beaucoup plus de temps pour être simplement avec SOI, prendre du temps pour SOI, s'occuper de SOI.

Un sentiment de PAIX intérieure nous gagne, et notre simple présence nous suffit. Ce temps de reconnexion est primordial. Il est donc important d'apprendre à dire non, à mettre des limites entre SOI et autrui, et de s'écouter.





4. Réapprendre à s'aimer


Lorsqu'on se déconnecte de soi-même, lorsqu'on perd le lien avec son ÂME, avec sa nature divine, nous avons souvent oublié de nous aimer. Puisque s'aimer implique un respect de ses valeurs, de ses besoins, l'écoute des APPELS DE NOTRE ÂME.

Si l'Humanité est là où elle est aujourd'hui, c'est bien parce que nous avons oublié de nous aimer. 


Si chaque être humain apprendrais à s'aimer,
Il ne pourrait haïr, jalouser, détruire, manipuler son prochain, ni aucun être vivant.
Si chaque être humain était connecté à son CŒUR,
Il chercherait à se rendre meilleur ainsi que rendre le monde meilleur.
Si chaque humain trouverait l'amour en lui,
Il n'aurait pas besoin de le chercher à l'extérieur.
Si chaque personne trouvait l'AMOUR en elle,
Alors le MONDE baignerait dans l'AMOUR.



Nous avons été tellement formatés, conditionnés à vivre dans la peur, dans la peur des autres, et dans la peur de nous-même que tout cela nous parait utopique. Et pourtant, c'est bien possible, puisque c'est ce que nous sommes. L'amour de soi est un apprentissage, est un chemin merveilleux qui nous libère de l'intérieur.




5. La reconnexion avec son enfant intérieur


Lors de la reconnexion avec son ÂME, nous allons nous reconnecter aussi à notre enfant intérieur. Cela veut dire que nous devenons à nouveau cette fille ou ce garçon sensible, émerveillé, joyeux, pensant que tout est possible.
Nous sommes à nouveau reconnectés à nos rêves d'enfant, à nos intuitions, à nos ressentis, à des souvenirs d'enfance.
Nous sommes en telle connexion avec notre cœur que notre âge n'a pas de sens pour nous, nous ne sommes pas à l’affût de la course contre la montre, à nous dire qu'à tel âge, nous ferons ceci ou cela, nous sommes heureux dans l'instant présent, tout simplement.

Quand j'étais enfant, je voulais tout le temps découvrir, explorer, comprendre, analyser, aider les autres, j'aimais écrire, j'aimais rêver, j'aimais être seule et m'évader. Avec les années, en m'éloignant de celle que j'étais, notamment en me laissant envahir par les influences extérieures, j'ai perdu cet émerveillement. La négativité du monde extérieur m'a envahi : "Arrête de rêver", "Tu rêves trop"... Toutes ces paroles et mon manque de confiance en moi m'ont éloignés de mes rêves, de cette petite fille rêveuse et joyeuse que j'étais. Et aujourd'hui, étant à nouveau reconnectée à celle que je suis, je retrouve cet état de rêve.



MA VIE EST MON RÊVE




6. Le besoin de se purifier

Nous avons tellement été éloignés de notre ÊTRE, nous nous sentons tellement perdus de notre réelle nature, que nous ne savons plus par quel bout commencer. La solution dans ce cas sera de se purifier, et cela par divers moyens :

- Le JEÛNE : il permet de nettoyer notre corps, nos cellules, notre organisme de toutes les imperfections. C'est un processus faisant ses preuves notamment en médecine qui le défini de jeûne thérapeutique. Nous avons tellement eu l'habitude qu'une journée se vit en mangeant que nous ne savons pas nous passer de nourriture. Tout comme nous avons besoin de réconfort après un effort, notre CORPS aussi a besoin de réconfort, de repos.

- La MÉDITATION : elle permet de ré-énergiser notre vie intérieure, de purifier nos émotions, de vider notre esprit des pensées négatives, de vivre avec d'avantage de conscience, d'avancer plus sereinement vers notre transformation intérieure.

- La NATURE : nous ressentons un tel lien avec la nature que nous aurons envie de nous y connecter le plus souvent possible. La nature a tout à nous apprendre, elle est le reflet du calme, de l'harmonie, de la paix, du moment présent, du silence, de la beauté, de la perfection, ...

- L'ALIMENTATION : nous serons amené à chambouler notre alimentation, à vouloir supprimer certains aliments puis à en être même "dégoûtés", notre CORPS nous enverra des signaux, là encore, il est important d'apprendre à les écouter. Nous pouvons par exemple nous couper de la viande, du lait, ainsi que tous les produits transformés industriels, des sodas, du gluten, des aliments "gras" et "sucrés". En réalité, plus notre taux vibratoire monte, augmente, plus nous ressentons d'énergie à l'intérieur de nous, et plus notre alimentation changera, puisque notre alimentation est le reflet de qui nous sommes.





7. L'appel à voyager

Nous sommes souvent "enfermés" dans une routine, dans nos habitudes, dans nos schémas de pensée, de vivre et d'exister. 
Cependant, nous cessons d'évoluer à un moment donné puisque nous sommes dans le "même champ". A force de répéter des journées répétitives, notre ÂME "meurt", "fane", ce qui nous procure le sentiment d'être éteint, de n'avoir aucune "joie". Nous ne sommes pas faits pour la routine, et le fait de rester dans notre routine métro/boulot/dodo nous fait perdre tout élan de vie, toute évolution, tout chemin vers une nouvelle vie, vers un nouveau "SOI", donc vers le NOUVEAU MONDE.


Nous ressentirons une forte envie de voyager. Nous avons eu l'habitude de partir en famille ou avec des amis, mais là, nous ressentons l'appel d'un VOYAGE EN SOLO. La peur peut nous gagner, ainsi que la tristesse si nous n'écoutons pas cet appel puisque c'est notre ÂME qui nous parle.
Voilà pourquoi, il est important d'apprendre à s'écouter, même si foncer vous demande du courage, n'ayez pas peur allez-y !
Comme je l'ai déjà expliqué, le voyage en solitaire est un chemin de développement personnel et spirituel.

Il faut bien du courage pour se lancer dans un voyage seul(e), c'est certain. Je me rappelle des angoisses que je ressentais avant mon premier voyage long courrier qui dura un peu d'un an. Pendant deux mois, j'étais très triste, je ne savais pas ce que je faisais là, j'étais perdu(e). Mais mon intuition de quitter mon continent était si forte, que je ne pouvais aller en arrière. Finalement, je suis restée un an, et cette expérience a changé ma vie, changée celle que je suis, et je me remercie à ce jour d'y être allé. Le voyage m'a soigné, m'a reconnecté, m'a redonné la vie, m'a aidé dans ma quête spirituelle.


VOYAGER EST UNE THÉRAPIE, une reconnexion avec SOI, une redécouverte de SOI.
Nous sommes sommes seuls avec nous-même, nous poussons nos limites, et nous découvrons des endroits merveilleux. 
Nous rentrons avec un CŒUR plus ouvert, une conscience plus grande, et un l’ÂME nourri.




Redevenir SOI-même est une phase difficile qui demande bien du courage, de la force, mais c'est un chemin vers l'essentiel, vers un bonheur continu, vers un sentiment de paix qui englobe tout votre CŒUR.
Nous nous sommes longtemps perdus, éloignés, de qui nous sommes vraiment. La redécouverte de SOI est la clef vers notre nouvelle vie, vers notre nouveau monde. 
Et grâce à vous, grâce à votre route, grâce à qui vous êtes, le monde grandit un peu plus à chaque instant.



Avec amour, Christelle.