jeudi 6 avril 2017

Pourquoi devient-on amoureux ?




Les relations amoureuses sont des moments intenses où l'on rencontre quelqu'un avec qui on aura un "feeling", une sorte de connexion inexplicable. Une personne avec qui l'on va partager des moments merveilleux, qui resteront gravés au plus profond de notre âme. Une personne avec qui on partagera du temps et surtout de l'amour. Pourtant, nous avons du mal à accepter que parfois, cela ne sera pas éternel. 
L'amour lui restera, mais la personne, elle, partira peut-être...




La quête du prince charmant...

Dès notre plus jeune âge, nous grandissons dans le rêve, le rêve du prince charmant...
Les dessins animés nous emmène dans un univers féerique où nous serions une jolie princesse, attendant son prince...

Plus tard, notre société, notre famille, nos institutions nous enseignent que la quête de l'amour fait partie de notre but dur Terre. Que finalement, nous sommes ici pour trouver notre prince, nous marier, et avoir plein d'enfants...
Nous en venons alors à passer notre temps à rêver de notre robe de marié, à attendre ce beau prince, sur son cheval blanc...

Nous berçons ensuite avec la croyance qu'un des buts de notre vie sera de trouver la personne qui partagera notre vie. Très tôt, nous sommes déjà à la recherche de ce prince, de notre "moitié", de ce beau jeune homme parfait pour que nous devenions vraiment complète. 
Nous grandissons avec la croyance qu'une vie réussie se résumera à trouver ce beau prince, avoir cette belle maison, avoir cette belle voiture, et de beaux enfants. 







Remettre son bonheur dans les mains du futur et surtout de quelqu'un d'autre que soi est l'une des pires erreur que l'on puisse faire. Cela veut dire qu'on oublie de glorifier le moment présent, et surtout nous nous déchargeons de la responsabilité de notre propre bonheur.



Cette belle jeune fille attendra, encore et encore que cet homme vienne toquer à sa porte, l’emmener sur un beau cheval blanc, la marie, l’emmène au pays des rêves, au pays du bonheur. Elle en rêve, nuit et jour, de cette rencontre, qui l'a rendra complète.

Et pourtant, cette attente est une promesse de vie pleine de souffrance puisque nous sommes déjà complets, puisque la seule personne que nous devons avant tout aimer, c'est nous-même. Et que la seule personne qui peut nous rendre vraiment heureux, c'est nous-même.

Biensûr cette jeune fille pourra attendre son prince, le trouver aussi. Mais tant qu'à l'intérieur d'elle-même, elle ne sera pas "complète", sa relation ne pourra pas être. Elle devra tout d'abord trouver l'amour à l'intérieur d'elle-même. C'est pour cette raison que beaucoup de "couples" se retrouvent malheureux parce qu'un voir les deux partenaires se sentent vides à l'intérieur d'eux-mêmes, et sombre très souvent dans ce qu'on appelle la dépendance affective. Ce phénomène est le reflet d'un mal-être, la personne dépendante étant souffrante, se sentant "vide", sans "monde intérieur", va puiser l'énergie de son partenaire, qui devient pour elle sa seule raison de vivre.


La personne souffrante et dépendante peut rester avec la même personne des années, mais si elle ne travaille pas sur elle, le problème sera persistant voir grandissant. Ou bien, elle peut changer fréquemment de partenaire, mais reproduire le même schéma continuel.

Lorsque nous souffrons "en amour", nous nous sentons souvent délaissés, vidés, brisés, encore une fois. Nous finissons par être dégoût de l'amour, nous finissons par être dégoûtés de la vie. Nous en venons même à fermer notre cœur, tant notre souffrance est grande. Nous n'avons plus la force d'aimer, c'est beaucoup trop dur après tout ce que nous avons enduré. 
Pourtant nous, n'avons simplement pas encore conscience que toutes ces personnes qui traversent notre vie, et chacune de nos expériences ont leurs raisons d'être : nous enseigner.

Prenons l'exemple de cette femme qui rencontre toujours des hommes qui lui manquent de respect. A chaque fois qu'elle a une nouvelle relation, cela finis par la détruire encore un peu plus. Elle ne comprend pas ce qu'elle a fait, elle a pourtant tout fait pour que ça marche. Elle a été elle-même, authentique, elle a donné le meilleur d'elle-même ; et lui semblait très attaché à elle.
Mais au bout de quelque temps, elle finit par casser car chacun de ces hommes lui manque de respect. 
Elle finit par souffrir, et être dégoûté de sa vie, sans réaliser que chacun de ces hommes l'a traitait comme elle se traite.

Beaucoup de personnes se noient dans ces schémas de souffrance, finissant par détester leur partenaire, par se détester eu-mêmes. Ils ne comprennent pas toujours qu'en réalité, leur partenaire n'est pas le réel problème, le réel problème est à l'intérieur d'eux-mêmes. Ils ne se rendent pas compte qu'ils manquent d'amour pour eux-mêmes, et ainsi perpétue leur souffrance ne prenant pas conscience que le problème vient d'eux.





La femme qui se perd, ...
La place de la femme dans notre société n'est pas évidente. Elle aura du mal à savoir où se placer. Doit-elle être cette fille, joueuse, séductrice, qui joue de son charme ? Ou bien cette fille sérieuse, posée, studieuse et sérieuse ? 

Elle ne sait pas sur quel pied danser, surtout si elle manque de confiance en elle.
Entre l'illusion du prince charmant qui lui dit de jouer la princesse, et l'image de femme sexy, laquelle a le plus de chance ?

Il suffit de se promener dans la rue, de feuilleté les magazines, les publicités, pour voir à quel point l'image de la femme est soit dans la première case soit dans l'autre.
Pourtant si une femme est sérieuse, on lui fera très vite savoir qu'elle est "coincée", "trop timide", et si elle est dévergondée, on lui dira "que c'est une pute", une allumeuse".


Alors qui doit-elle être ? 
Elle peut beaucoup en souffrir, tant notre société dépend du regard des gens, tant nous avons besoin de plaire aux autres, tant nous avons besoin de nous sentir aimé, désiré, admiré. Elle finit par s'oublier, par mettre un masque, par jouer un rôle de quelqu'un qu'elle n'est pas, pour justement plaire. 




La vraie beauté se trouve dans l’authenticité,
Dans la richesse du cœur,
Dans la grandeur de l’âme.





Dans une société de paraître, la femme cherchera à tout prix à être parfaite, elle cherchera d'avantage à rendre son corps parfait, à perdre du poids, à prendre soin de son apparence plutôt que d'enrichir son monde intérieur. 
Elle cherchera par tous les moyens à répondre aux normes que la société a mise en place.

Les femmes sont prêtent à tout pour être belles, parfaites, et minces. Elles sont aussi prêtes à faire des heures de sport dans la semaine, pour perdre leurs kilos et devenir encore plus musclés qu'elle ne le sont.
Elles sont persuadées que pour plaire aux autres, elles doivent être "suivre la mode, "être tendances", bien coiffées, bien maquillées,...
Certaines sont mêmes prêtent à sacrifier leur vie pour leur physique, donnant tout leur corps à la chirurgie esthétique, sacrifiant leur vie de famille, leur vie de couple, enchaînant les régimes à répétition,... 
Et avec tous les efforts du monde, elles continuent de se sentir insatisfaite, "incomplète", "vide"...Tout simplement parce qu'elles ont oublié que c'est à l'intérieur d'elles-mêmes que tout se passe...

Aussi, trop de femmes se noient dans cette course à l'adaptation, dans ces faux-semblants, dans ces masques, dans cette souffrance. Elles feront semblant d'être une personne qu'elles ne sont pas, par peur d'être rejetées, mal aimées, incomprises, seules.

Elles sont parfois prêtes à tout accepter pour ne pas être seules : un homme qui les maltraite, qui leur manque de respect, qui les frappent, qui les manipulent, les utilise comme des chiffons. 
La solitude peut faire très peur, surtout lorsqu'on a pris l'habitude de la fuir, mais ça peut aussi être le plus beau cadeau que l'on puisse s'offrir. Cela peut être la clef vers une nouvelle vie, vers notre guérison, vers notre transformation.
Elles persisteront dans les relations toxiques, qui ne feront que renforcer leur mal-être. Elles seront avec des hommes qui en réalité les traitent comme elles pensent mériter d'être traité.
Elles auront perdu au fond d'elle, tout amour, toute connexion avec leur âme, elles auront toute étincelle de vie.






Et si cette personne était simplement là pour que j'apprenne à m'aimer davantage ?





Nous ne pouvons pas être obstinés à vouloir "rester" avec quelqu'un, nous ne pouvons pas obliger quelqu'un à rester, personne ne nous appartient. Si deux âmes se rencontrent à un moment donné, c'est parce que chacune d'elle a quelque chose à enseigner à l'autre, enseigner l'amour de soi.

Chaque personne est mise sur notre chemin pour que nous apprenions à nous aimer d'avantage, que nus apprenions à nous connaitre d'avantage, que nous soyons plus conscients de qui nous sommes. 
Et nous devons accepter, qu'à un moment, peut être, nos routes se séparent temporairement ou définitivement, car c'est ce qui est le mieux pour notre âme.

Les êtres humains ont actuellement beaucoup de mal à accepter cette impermanence des choses, ce qui leur cause de grandes souffrances.





Chacune de tes rencontres est un guide,
Une personne qui t’apprendra plus sur qui Tu es,
Une personne qui t’apprendra à t'aimer davantage,
Une personne qui te guidera vers ton chemin,
Une personne qui peut rester ou partir,
Une personne que tu aimeras toujours,
Une personne que tu dois laisser libre,
Car elle ne t'appartient pas.



Nous venons sur Terre, dans le but d'évoluer, d'apprendre à nous aimer, dé découvrir qui nous sommes. Cela passe par notre réalisation personnelle, notre épanouissement, la recherche de notre paix intérieure. Je ne dis pas qu'une relation amoureuse est à bannir de notre vie, bien au contraire. Je pense que lorsque deux âmes se retrouvent, et qu'elles ont accompli tout ce qu'elles devaient accomplir avant, alors c'est un chemin merveilleux qui se tracent pour elles.

Mais cela n'est possible que si chacune des âmes à effectuer un travail suffisant sur elle, que chacune des âmes à trouver en elle la lumière à l'intérieur de soi/le dieu intérieur/l'amour de soi.


La personne qui partagera notre vie sera alors, une partie de notre vie, une partie de notre monde, mais en aucun cas, il ne sera "toute" notre vie. Là encore, c'est une question d'équilibre. Et en aucun cas, cette personne ne nous appartient, nous devons laisser cette personne être libre d'être, de penser, de faire, d'avoir, d'agir, comme elle le souhaite, comme elle le ressent, comme elle le désire.


L'amour que nous pouvons offrir à notre partenaire sera proportionnel à l'amour que l'on s'offrira à soi. Ainsi, plus vous apprendrez à vous aimer, plus vous pourrez aspirer à rencontrer votre seconde partie. Cela fonctionne d'ailleurs au niveau de chacune de vos relations.


Lorsque vous aurez pris conscience de tout cela, vous verrez votre vie entière changer, vos relations, votre perception du monde, votre monde intérieur, votre alimentation,...

Vous ne chercherez plus rien, ni personne, car vous aurez tout trouvé en vous, vous aurez compris que la plus grande richesse de ce monde se trouve en vous et en tout ce qui existe.



Avec amour, Christelle.