jeudi 9 février 2017

Le jour où j'ai appris à vivre

photo de Christelle Zusslin




Cette valeur est celle sans laquelle je ne peux me sentir vivante, sans laquelle je ne peux me sentir vibrer de l'intérieur. Depuis ma très jeune enfance, je me sens différente, pas vraiment comme les autres. 

J'ai passé ma vie sur les bancs de l'école, j'ai découvert le monde du travail. J'ai aussi beaucoup voyagé, ce qui m'a reconnectée à ce qu'est réellement la LIBERTÉ.
Et aujourd'hui, je ne peux plus vivre dans la société, ou plutôt, j'aspire à mener la vie dont je rêve, dont j'ai vraiment envie, celle qui sera en accord avec qui je suis.



Des milliers de gens passent leur vie à rêver de ce qu'ils pourraient en faire, à imaginer ce qu'ils voudraient vraiment au fond d'eux mais ne s'écoutent pas, n'écoutent pas leur COEUR, leur INTUITION, leur ÂME;.. Parce qu'ils se sentent incapables, parce qu'ils ont trop peur, parce qu'ils ne se connaissent pas, ils ne savent pas vraiment qui ils sont, ils ne savent pas qu'il est possible de CRÉER SA RÉALITÉ.



Le monde du travail est une folie sans fin. C'est une mort à petit feu.
Comment peut-on se sentir LIBRE dans ce monde ? Comment puis-je me sentir LIBRE avec 5 semaines de vacances dans l'année ?

L'origine du mot travail vient du latin tripalium, qui était un instrument de torture à trois pieux. ... Le verbe travailler vient du latin populaire tripaliãre, qui signifie torturer...

Bien évidemment, le travail apporte une certaine satisfaction, un don de soi. On apporte du bonheur aux gens, de la joie, de l'amour surtout.

Mais dans quelles conditions ? Sommes-nous obligés de travailler dans les conditions actuelles ? Quel travail dans le monde nous donne le droit de nous sentir LIBRE ? D'être qui nous sommes vraiment ? De répondre à nos valeurs ? 




Où est la LIBERTÉ , où est-elle ?



Nous sommes esclaves de cette société, nous sommes dépendants d'elle. Nous faisons notre métier très souvent pour vivre, nourrir notre famille, parfois parce qu'il répond au mieux à nos valeurs. Et on se dit que c'est la vie, c'est comme ça, il faut savoir s'accrocher, faire des sacrifices, à galérer pour y arriver, "subir" en quelque sorte.

Ce travail nous donnera la sécurité pour plus tard, la satisfaction d'avoir un certain statut, on se sentira utile, notre vie aura un sens.




Mais si vous deviez faire quelque chose de votre vie, feriez-vous exactement ce que vous faites aujourd'hui ?

Vous sentez-vous en plein accord avec qui vous êtes ? Etes vous réellement à votre place? N'avez-vous pas des envies parfois de prendre vos baskets, un sac à dos, un appareil photo, un passeport et d'aller découvrir le monde ? 

La routine du métro- boulot-dodo s'installe, et certains se complaisent dans ce mode de vie "rassurant", "sécurisant", car c'est une zone de confort, où l'on fait ce que tout le monde fait, car c'est la simplicité, c'est ce qui demande le moins de force.


Toute ma vie, j'ai essayé de m'y habituer, de m'y adapter, j'ai essayé de faire comme les autres, j'ai essayé de mon mieux de mener une vie comme les autres,
mais aller à l'encontre de qui nous sommes, de nos vraies valeurs, de notre ÂME, est une mort certaine à petit feu...





J'ai travaillé, essayé de faire des études, j'ai "baigné dans le moule", "fait comme tout le monde". Jusqu'à ce fameux jour, où j'ai compris qu'il était temps que j'apprenne à vivre, que j'apprenne à suivre mon COEUR, mon INTUITION, mon ÂME. J'ai laissé tomber mon masque, et j'ai décidé de devenir qui je suis vraiment, de faire ce que j'aime, de m'écouter et d'oser.








Pourquoi utiliserais-je mon temps pour des choses qui ne m'intéressent pas?
Pourquoi me lever le matin pour faire quelque chose que je n'ai pas/plus envie de faire ? Pourquoi subir la pression de mon environnement parce qu'eux (famille, société, ...) ont décidé que c'était le mieux pour moi ?
Pourquoi devrais-je subir ma vie ?

Nous sommes sur Terre pour être heureux, faire quelque chose qui nous plait, être en HARMONIE avec soi-même, être en PAIX avec soi-même.

Beaucoup d'êtres humains se complaisent dans un travail qui ne les passionne pas ou plus vraiment, ou simplement pour avoir des moyens financiers. Ils rentrent chez eux le soir, "vidés", "lassés" de ces journées longues et interminables.
Il m'est arrivé de rencontrer des personnes qui toute leur vie, ont mené une existence qui n'était pas la leur, qui toute leur vie faisaient un métier qui ne leur plaisait pas, qui sentaient vouloir partir mais finissaient toujours par rester... Parce que la peur est plus grande, la peur du manque, la peur du changement, la peur de demain, la peur du regard des autres,...


Au fond d'eux, une étincelle brûle, une mélodie les appelle, mais ils ne voient plus la lumière, ils n'entendent plus rien, car ils ont fermé leur COEUR, ils ont fermé leur âme, ils se sont déconnectés de qui ils sont réellement.

Jusqu'au jour, où ils se réveilleront peut-être, auront un déclic et se mettront enfin à vivre...




Vivre, c'est accepter de traverser l'océan sans en voir l'autre rive,
Vivre, c'est prendre conscience que la vie est dans tout ce qui existe,
Vivre, c'est profiter de chaque seconde dans la conscience et l'amour,
Vivre, c'est être qui je suis.



Ce fameux jour, où ils crieront au monde entier que leur bonheur se trouve ailleurs, ce jour où ils auront le courage de vivre une vie qui défend leurs vraies valeurs, d'aspirer à être la personne qu'ils sont réellement, sans la peur du regard des autres.
Ce jour, où ils décideront d'agir selon qui ils sont, ce jour où ils se libéreront de leurs chaînes, car ils auront trouvé la paix en eux.

La société nous éloigne de nous-même, elle nous apprend ce qu'elle veut qu'on apprenne. Quelle école enseigne le destin ? L'intuition ? L'âme ? Le rapport corps-esprit ? La joie ? Le bonheur ? L'art ? 


Nous avons perdu cette connexion à notre ÂME, notre connexion à nous-même. Les gens ne se connaissent pas vraiment, ils ne savent pas vraiment ce qui les fait vibrer de l'intérieur.



Alors ils passent leur vie entière à suivre le mouvement, sans se poser vraiment de questions.






Moi aussi j'ai fait ça, et puis un jour
je me suis réveillée. J'ai commencé à me rendre compte que je voulais être LIBRE. Je me suis rendue compte que la CONSCIENCE nous amène vers la redécouverte de notre LIBERTÉ, vers l'alignement de notre âme, la découverte de notre être tout entier. J'ai compris que baigner dans la société allait m'éteindre, me briser, me fâner, me détruire. 
Je me suis réveillée, reconnectée, à qui Je Suis.




J'ai alors fait le grand pas, j'ai décidé que j'allais m'embarquer dans une aventure où je vais vivre mes rêves, faire vraiment ce que j'aime, créer la vie dont j'ai vraiment envie, celle qui me rend vraiment heureuse, celle qui me donne des papillons dans le ventre tant cette vie est en harmonie avec qui je suis, tant cette vie me convient parfaitement.

J'ai compris qu'on ne peut pas éteindre les besoins de son âme, on ne peut pas aller à l'encontre de ce chemin, sinon notre âme s'éteint doucement... Nous sommes dans une société coupée de notre âme...

Combien de personnes se sentent en alignement avec elles-mêmes? Combien de personnes ressentent la joie de vivre? Combien de personnes sont heureuses chaque matin de se réveiller en se disant que chaque jour est un merveilleux cadeau ? 

J'ai souvent ressenti que nous avions perdu notre pouvoir au sein de la société, je me suis souvent dit que nous étions des esclaves, qui sont perdus, qui sont haineux parce que le système les utilise, mais au fond pensent ne pas avoir le choix, et devoir subir la réalité.
Pourtant, c'est bien parce qu'on croit que nous n'avons pas le choix, que nous rendons cette réalité réelle.



Nous pensons plus à remplir notre porte-monnaie, qu'à explorer la beauté de ce monde
Nous préférons la routine à la folie.
Nous préférons le confort à l'aventure.
Nous préférons une voiture à un voyage qui nous en mettra plein les yeux et le coeur.
Nous préférons rester endormis plutôt que réveillés pour nous rendre compte qu'on se ment à soi-même.    
Nous préférons la facilité, plutôt qu'ouvrir les yeux à la Vérité.
Une vérité qui fait mal, car elle demandera de braver la peur, l'inconnu, le changement, le regard des autres.
Apprenons maintenant à décider d'être nous-même,
Et de mener un chemin vers l'harmonie de qui nous sommes,
Soyons en quête de notre Chemin de vie,
Celui de notre âme,
Celui de qui nous sommes vraiment.       



En effet, nous sommes créateur de notre réalité, et cela à chaque seconde, inconsciemment ou non, nous attirons ce que nous vibrons. Notre VIBRATION(notre monde intérieur) interfère sur notre monde extérieur. Notre vibration émet une sorte de fréquence qui créera notre réalité. Donc si par exemple vous décidez de partir en voyage quelques mois, et que vous le ressentez au plus profond de votre cœur, votre intuition vous appelle, vous sentez que cela vous rend "heureux", eh bien vous devrez orienter votre vibration en faveur de la réalisation de ce projet.



Suivez votre COEUR,
Suivez votre INTUITION,
Suivez la JOIE,
Ils vous guideront vers le bon chemin,
Celui vers votre plus grande réalisation.      



Vous avez les capacités de faire de votre vie celle que vous voulez voir. Vous avez en vous les possibilités de faire tout ce dont vous rêvez, à partir du moment où vous le décidez.
En visualisant cette vidéo, vous comprendrez mieux comment il est possible de créer sa réalité, en retrouvant son pouvoir créateur, en devenant tout simplement conscient de l'impact de nos pensées, de nos paroles, de nos actes, de ce que nous émanons et de ce que nous demandons à l'UNIVERS.



Mener la vie que vous voulez, être la personne que vous êtes, et décider d'être, est un chemin qui demande de la FOI du COURAGE et la PATIENCE.

Vous aurez des moments difficiles, car vous aurez à affronter beaucoup d'obstacles. Mais ce que vous aurez comme sensation vaudra plus que tout dans ce monde. Vous serez en HARMONIE avec qui vous êtes, vous ressentirez un sentiment de plénitude sans égal car vous serez en accord avec vous-même et vous pourrez commencer une nouvelle page de votre vie, la Vie que vous voulez vraiment, pas celle que vous avez cru être la vôtre, parce que vous n'avez cessé d'exister qu'au travers des autres. Vous avez aujourd'hui repris le pouvoir de votre vie, vous savez qui vous êtes, et ce que vous voulez. Et vous mettrez tout votre cœur à réaliser qui vous êtes.



Avec amour, Christelle.